Posted on

pellicules

Causes, traitement et prévention des pellicules

Les démangeaisons ou les desquamations du cuir chevelu peuvent être un signe de pellicules, une affection cutanée désagréable qui touche au moins une personne sur deux à un moment quelconque de la vie.

Ce problème est caractérisé par des petites peaux blanches ou grises qui tombent du cuir chevelu et peuvent souvent être vues sur les cheveux, brosses et vêtements des personnes concernées.

Allez à: Traitement des pellicules

Les pellicules peuvent être causées par une combinaison des trois facteurs suivants : un microbe qui se trouve naturellement sur le cuir chevelu de tout individu, des huiles naturelles ou une sensibilité du cuir chevelu.

Causes des pellicules

Le microbe naturellement présent Malassezia globosa se trouve sur le cuir chevelu de tout individu. Il se nourrit des huiles naturelles (sébum) du crâne; le sébum est présent pour assurer la bonne hydratation de vos cheveux et de la peau du crâne.

Lorsque le sébum se décompose, il produit une substance dérivée appelée l’acide oléique. On estime que cinquante pour cent des personnes sont sensibles à l’acide oléique, et que donc leur crâne réagit par une irritation et une inflammation.

Cette inflammation cause une rougeur et des démangeaisons du cuir chevelu, ce qui amène le corps à envoyer au cerveau un signal d’élimination accélérée des cellules cutanées

Cette élimination est une tentative de se débarrasser de la substance irritante, et se manifeste physiquement sous la forme de squames qui tombent fréquemment sur vos épaules.


Qu’est-ce qui cause les pellicules?

Même si la cause première des pellicules est toujours la même, d’autres facteurs peuvent exacerber le problème et semblent l’aggraver. Les facteurs aggravants des pellicules sont :

1. Une peau grasse et irritée

Ceci peut provenir d’affections telles que la dermatite séborrhéique. La dermatite séborrhéique se manifeste par une peau rouge et grasse qui se couvre de squames blanches ou jaunes.

Cette affection peut toucher votre cuir chevelu et d’autres zones du corps riches en glandes sébacées, comme les plis autour des narines, l’arrière des oreilles, l’entrejambe et les aisselles.

2. Une peau sèche

Si vous soufrez de sécheresse cutanée ou d’une affection telle que l’eczéma, votre cuir chevelu deviendra également sec, et présentera une desquamation et probablement des démangeaisons. Les squames dues à une peau sèche apparaissent habituellement plus petites et moins grasses.

La sécheresse cutanée peut être exacerbée par les climats froids et pendant l’hiver à cause des conditions météorologiques plus sèches.

3. Insuffisance de shampoings

Si vous ne vous lavez pas les cheveux régulièrement, les matières grasses et les cellules cutanées peuvent s’accumuler sur le cuir chevelu et provoquer des pellicules. Les hormones mâles appelées aussi androgènes peuvent également causer une peau huileuse ou grasse qui peut amener des pellicules.

Cependant, des shampoings trop fréquents peuvent dessécher le cuir chevelu et causer des pellicules. On recommande donc un shampoing tous les deux jours pour conserver un équilibre sain.

4. Un brossage irrégulier des cheveux

Cela peut aussi augmenter les risques de pellicules, car cela crée une accumulation de peaux mortes sur le cuir chevelu.

5. Chaleur et air sec

A l’inverse la chaleur peut dessécher le cuir chevelu et aggraver les pellicules.

6. Pollution de l’air

Elle peut aussi contribuer à l’apparition des pellicules car les substances chimiques circulant dans l’air peuvent affecter la peau et causer une irritation ou des réactions allergiques sur la peau et le cuir chevelu qui peuvent provoquer des pellicules.

7. Les shampoings alcalins

Les personnes souffrant de pellicules doivent opter pour un shampoing neutre ou au pH légèrement acide. Si vous utilisez un produit qui ne convient pas à votre sensibilité, votre cuir chevelu peut réagir par des démangeaisons et une desquamation du cuir chevelu.

Les produits capillaires qui contiennent certaines huiles peuvent aussi aggraver les pellicules car la levure peut alimenter ces lipides et croître si elles sont présentes. Les produits coiffants peuvent aussi s’accumuler sur le cuir chevelu et le rendre gras.

8. Un régime mal équilibré

Cependant la consommation d’aliments riches en zinc, vitamine B et matières grasses peuvent contribuer à la prévention du développement des pellicules.

8. Un régime mal équilibré

Cependant la consommation d’aliments riches en zinc, vitamine B et matières grasses peuvent contribuer à la prévention du développement des pellicules.

9. Le stress

Il peut aggraver tout problème cutané et affecter votre système immunitaire. Même si le microbe Malassezia est déjà présent sur le cuir chevelu de tout individu, il peut prospérer si le système immunitaire est compromis ou affaibli ce qui amène le développement de pellicules.

Le stress peut déclencher un cercle démangeaison-grattage dans lequel plus vous vous grattez, plus les démangeaisons s’aggravent.

Il est donc important d’adopter des méthodes de relaxation dans votre vie quotidienne pour réduire les niveaux de stress et améliorer la santé de votre cuir chevelu.



Symptômes des pellicules

Les pellicules sont l’un des problèmes de santé les plus fréquents et un peu moins de la moitié de la population y est confronté. Tout le monde, indépendamment de l’âge, du genre ou du groupe ethnique peut développer des pellicules.

En fait cela peut même commencer dès l’âge de dix ans.

Les symptômes des pellicules sont si évidents et faciles à voir que la plupart des gens peuvent faire leur propre diagnostic.

Des squames blanches

Le premier et le plus fréquent symptôme de pellicules est la présence de squames blanches, habituellement visibles dans les cheveux, les épaules et sur les vêtements. Les squames apparaissent à mesure que la peau du crâne augmente son taux de renouvellement cellulaire, ce qui fait que des cellules surnuméraires apparaissent et tombent du cuir chevelu.

Ces squames sont simplement des cellules cutanées mortes et inoffensives, et si la cause est un cuir chevelu gras ou huileux, elles tireront plutôt sur le jaune. Les pellicules peuvent même apparaître dans la pilosité faciale, y compris les sourcils et les cils. Dans ce cas, cela peut être plus embarrassant pour la personne et demande une attention immédiate.

Démangeaisons du cuir chevelu

Les gens souffrant de pellicules peuvent ressentir plus de démangeaisons du cuir chevelu, surtout autour de la limite des cheveux et des favoris; cela peut être dû à une sécheresse cutanée ou une inflammation. Les démangeaisons sont le premier symptôme à apparaître avec les pellicules et on peut les considérer comme le signe avant-coureur de l’apparition de la desquamation.

Les démangeaisons sont la conséquence d’inflammation et de sensibilité au microbe Malassezia globosa. Dans les cas les plus sévères, l’inflammation peut même provoquer la rougeur du cuir chevelu et de la racine des cheveux, tout comme le ferait toute autre partie du corps lorsqu’elle est inflammatoire.


Sécheresse du cuir chevelu

Souvent la peau du crâne peut donner la sensation d’être sèche et tendue, car les pellicules peuvent endommager la barrière d’hydratation naturelle de la peau et laisser échapper l’humidité essentielle.

Ceci cause la sensation de sécheresse et de tension du cuir chevelu. Lisez pour plus d’info traitement sècheresse cutanée.


Traitement des pellicules

Puisque les pellicules sont un problème chronique, on peut les traiter par des soins appropriés. Vous pouvez essayer un shampoing non médical et un massage ferme du cuir chevelu, puis veillez à rincer tous les résidus de produits pour les éliminer complètement.

Un shampoing régulier, deux à trois fois par semaine peut favoriser l’élimination des squames, du gras et empêcher l’accumulation de toutes les peaux mortes.

Si cela ne fonctionne pas, des shampoings antipelliculaires peuvent être efficaces. Certains shampoings antipelliculaires recommandent un usage quotidien et sont assez doux pour être utilisés chaque jour, alors que d’autres sont recommandés pour une fréquence d’une ou deux fois par semaine.

Ces types de shampoings contiennent des ingrédients actifs qui sont indiqués au dos de l’emballage. Les shampoings antipelliculaires doivent être utilisés pendant au moins un mois afin d’obtenir des résultats visibles, à moins qu’il n’y ait une réaction négative, car le cuir chevelu a besoin de temps pour refaire le plein de cellules normales.

Si vous avez toujours des pellicules après un mois de traitement par shampoing antipelliculaire et si vous avez essayé au moins deux types de shampoing différents, nous recommandons de consulter votre médecin ou un dermatologue.

Ceci est important surtout si vous souffrez de rougeurs, démangeaisons ou de squames sèches sur le crâne ou sur une autre partie du corps.

Un médecin peut examiner le cuir chevelu et prescrire des pommades, crèmes, lotions ou shampoings à appliquer sur le cuir chevelu. S’il y a un problème cutané sous-jacent à traiter, une médication peut être prescrite pour résoudre le problème.

Il existe de nombreux remèdes naturels disponibles pour aider à traiter les pellicules. L’un des remèdes les plus populaires est l’application d’huile de théier sur le cuir chevelu. En appliquant une petite quantité de cette huile essentielle aux zones de desquamation du cuir chevelu, ou en ajoutant quelques gouttes à votre shampoing habituel, vous pouvez traiter vos pellicules grâce à ses propriétés naturelles antibactériennes.

L’huile naturelle de théier peut même contribuer à débloquer les follicules capillaires et nourrir les racines des cheveux en hydratant le cuir chevelu et les cheveux. Ceci aide à réduire la sécheresse et les démangeaisons et à contrôler la production excessive d’huile.

L’application d’huile d’olive sur le cuir chevelu a été également démontrée comme remède contre les pellicules. L’huile d’olive contient des nutriments essentiels qui en font un très bon choix comme huile capillaire. Elle peut hydrater un cuir chevelu sec et apaiser rapidement la desquamation.

En fait l’huile d’olive peut même dissoudre la saleté et les huiles en excès sur le crâne, et à libérer les peaux mortes afin qu’elles ne s’installent pas dans les follicules capillaires.

Réduisez les pellicules efficacement et en douceur avec le shampoing contenant de l’huile de théier australien. Vos cheveux seront plus doux, plus abondants et votre cuir chevelu propre et sain. Un usage régulier vous aidera à contrôler les pellicules.



Vidéo : 3 étapes pour un cuir chevelu & des cheveux sains


FAQ - Frequently Asked Questions

Les pellicules, qu’est-ce que c’est?

Les pellicules sont une affection dans laquelle les cellules cutanées mortes tombent du cuir chevelu. Presque 50% de la population mondiale connaît une grande quantité de desquamation cutanée qui peut être chronique ou due à certains facteurs déclenchants, et l’affection s’accompagne souvent de rougeur ou d’irritation de la peau du crâne.

Pourquoi ai-je des pellicules?

Les pellicules sont un problème très fréquent et peuvent affecter pratiquement tout le monde, indépendamment de l’âge, du genre ou du groupe ethnique. Les pellicules peuvent être déclenchées par certains facteurs comme l’insuffisance de shampoings, les traitements capillaires excessifs, le stress, le régime alimentaire déséquilibré et des problèmes cutanés sous-jacents.

Les pellicules peuvent-elles causer la chute des cheveux?

Bien qu’il s’agisse en général d’un problème bénin, les scientifiques ont découvert que les cheveux qui poussent sur un crâne irrité par les pellicules finiront par produire des cheveux plus abîmés que ceux qu’on trouve sur un crâne sain. Le fait que la surface de la peau présente des cuticules affaiblis signifie qu’il fournit beaucoup moins de protection aux fibres capillaires pendant leur croissance.

Ceci implique que vous êtes plus susceptible de connaître une forme quelconque de chute de cheveux résultant de cheveux cassants.

Comme la démangeaison est l’un des symptômes principaux des pellicules, cela peut finir par des dommages du cuir chevelu entraînant des cheveux cassants.

Il est donc essentiel de traiter et de contrôler cette affection pour éviter la chute de cheveux liée aux pellicules.

A quoi ressemblent les pellicules?

Habituellement, les pellicules se caractérisent par un cuir chevelu sec, qui démange et se desquame. Les gens qui en souffrent ont souvent des petites particules blanches visibles sur leurs cheveux et leurs épaules. Quelquefois si le cuir chevelu présente un excès d’huile ou de gras, les squames tireront davantage sur le jaune.

Ce n’est pas une affection contagieuse, mais elle peut être gênante à cause des squames blanches visibles sur les cheveux, et les gens qui ont des pellicules sévères peuvent être embarrassés s’ils ont des cheveux sombres ou portent des vêtements noirs qui rendent les pellicules plus visibles.

Les pellicules sont-elles un champignon?

Les pellicules ne sont pas en elles-mêmes un champignon; cependant elles sont causées par la présence de Malassezia globosa, un champignon naturel. Ce champignon est présent sur le cuir chevelu de toute personne et se décompose en une huile appelée sébum; un produit dérivé de cette réaction est l’acide oléique.

On estime qu’une personne sur deux dans le monde est sensible à l’acide oléique. Le cuir chevelu réagit par une irritation et une augmentation du taux de renouvellement cellulaire, qui est alors éliminé sous la forme de squames blanches.

Comment faire la différence entre les poux et les pellicules?

Les poux et les pellicules peuvent causer des symptômes visibles similaires comme la démangeaison et les particules blanches sur le cuir chevelu. Comme les poux se nourrissent de sang humain à travers le cuir chevelu, ils peuvent lui fournir des aliments, tandis que les pellicules vous démangent lorsque la peau du crâne est très sèche.

Cependant quand des poux sont présents vous pouvez voir des mouvements sur le cuir chevelu et des lentes apparaissent collées à la peau du crâne. Dans le cas des pellicules, les squames tombent facilement et le cuir chevelu a un aspect blanc ou jaune et peut être squameux ou huileux. Les causes des deux affections sont différentes, mais elles peuvent être facilement traitées avec des soins appropriés.

Si vous pensez que vous avez des pellicules et que vous avez utilisé un soin antipelliculaire pendant plus d’un mois sans amélioration visible, vous devez consulter votre médecin pour explorer des options supplémentaires de traitement.



Lire aussi